Budget: combien coûte la rentrée scolaire ?

La Confédération Syndicale des Familles (CSF) a publié le 16 Août son enquête annuelle sur le coût de la scolarité. Globalement, celui-ci est en stagnation puisqu’il connaît une légère augmentation par rapport à l’année 2018: + 0,17%. Toutefois, il existe quelques disparités en fonction du niveau scolaire des enfants. En effet, certaines classes voient leur coût augmenter significativement tandis que pour d’autres, c’est l’inverse.

Des différences de budget entre le primaire, le collège et le lycée

Plus les enfants grandissent et plus le budget alloué à la rentrée scolaire augmente et la différence se ressent dès l’entrée au collège. Par ailleurs, le coût de la rentrée scolaire au collège repart à la hausse pour l’année 2019: 5,58% pour l’entrée en 6e et 7% en 6e, une hausse considérable comparée à l’année dernière. L’explication se trouve dans l’investissement sportif des enfants, il est pas rare que les parents aient à changer régulièrement de vêtements tant les enfants grandissent à cet âge.

Concernant le lycée, la rentrée 2019 coûtera moins cher étant donné que la partie du budget allouée à l’achat de fournitures scolaires sera moins élevée. On observe ainsi une chute du coût de la scolarité de 3,6 % en seconde générale, 3,86% en seconde bac pro sanitaire et social et de 1,6% en seconde bac pro industriel. L’explication de ces baisse est que les parents sont plus enclins à réutiliser les fournitures des années précédentes.

En école primaire, les évolutions sont différentes. Le CP voit son coût diminuer de 3,97% car les parents diminuent les dépenses liées aux fournitures scolaires. A l’inverse, le budget de la rentrée augmente de 2,89% pour les cours moyen. Là aussi, ce sont les dépenses dans l’équipement sportif qui explique cela.

Les études supérieures restent les plus coûteuses

Pour certaines familles, les études supérieures des enfants pèsent lourd dans leur porte-monnaie. Entre le loyer du logement étudiant, les charges locatives, l’assurance, le transport, l’ordinateur, etc…, le budget en études supérieures peut être très élevé. Bien que les bourses et autres aides de l’Etat puissent couvrir une partie des dépenses, elles ne permettent pas à elles-seules de faire face à la totalité des frais engendrés par la poursuite des études post-lycée.

Une disparité de budget qui se constate aussi à l’échelle territoriale

Le lieu de vie a également un impact sur le budget des familles. En effet, tel que l’enquête l’a démontré, les dépenses liées à la scolarité sont décidés au niveau local, ce qui conduit à de nombreuses inégalités au niveau de:

  • La restauration scolaire:
  • Les transports
  • Le prix des logements (pour les étudiants)
  • La prise en charge de l’accueil périscolaire.

Les tarifs de la restauration scolaire et de l’accueil périscolaires sont fixés par la commune tandis que la région, le département et la ville se partagent les tarifs des transports.

En conclusion de son rapport annuel, la CSF souligne que l’Allocation Rentrée Scolaire -qui doit être versée le 28 août prochain à environ trois millions de familles – est aujourd’hui « très insuffisante pour couvrir les besoins, en particulier pour le lycée et plus encore pour le lycée professionnel ».

Besoin d’un prêt personnel pour financer les dépenses de la rentrée ? Comparez des milliers d’offres à l’aide de notre comparateur et trouvez le meilleur taux pour votre prêt!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s