Comment trouver le meilleur taux immobilier ?

Vous avez signé un compromis de vente et êtes à la recherche d’un financement ? Vous allez devoir comparer les offres de crédit immobilier afin de trouver le meilleur taux ! On vous explique comment procéder afin de trouver la meilleure offre pour vous.

Le meilleur taux en fonction de la durée de l’emprunt

La première chose à savoir sur les taux immobiliers, c’est que plus la durée de l’emprunt est grande, plus ils sont élevés ! Ainsi, un crédit sur 15 ou 20 ans vous offrira forcément un meilleur taux qu’un crédit sur 25 ans, peu importe votre profil et quelle que soit la banque. Pour vous aider à vous faire une idée, nous avons regroupé ces taux dans un tableau récapitulatif : 

Durée de l’empruntMeilleur tauxTaux moyen
10 ans0,55 %0,99 %
15 ans0,73 %1,10 %
20 ans0,91 %1,25 %
25 ans1,11 %1,56 %

Bien entendu, le taux qui vous sera proposé tiendra compte d’autres critères qui vous sont propres. Pour avoir une idée plus précise des taux auxquels vous pouvez prétendre, l’idéal est d’utiliser un simulateur d’emprunt !

Le meilleur taux en fonction des banques

Vous l’avez sûrement déjà remarqué, mais les taux varient fortement d’une banque à l’autre Cela s’explique notamment par le fait qu’il existe différents types de banques :

  • Les banques nationales
  • Les banques régionales
  • Les banques en ligne
  • Les organismes de crédit

Chaque banque possède ainsi sa propre politique commerciale, ce qui va avoir une certaine influence sur les taux immobiliers. Les crédits immobiliers sont un excellent moyen pour les banques d’acquérir de nouveaux clients : elles n’hésitent pas à se montrer compétitives pour augmenter leurs parts de marché ! À ce jeu-là, les banques régionales ont d’ailleurs une plus grande marge de manœuvre que les banques nationales. De même, les banques en ligne n’ayant pas les mêmes frais que les banques classiques, elles peuvent aussi se montrer très compétitives.

Qu’est-ce qui fait varier un taux immobilier ?

Au-delà de la politique commerciale propre à chaque banque, c’est bien votre dossier qui va faire le plus varier votre taux immobilier. 

Votre profil

Le taux immobilier que vous propose une banque est à l’image du risque qu’elle prend à vous prêter de l’argent. Ainsi, meilleur est votre profil, meilleur sera votre taux. 

Lorsqu’on parle de profil, on parle bien sûr de revenus, mais pas seulement. Les banques prêtent également une attention particulière à la catégorie socio-professionnelle des emprunteurs, leur âge, leur capacité d’évolution…

De même, toutes les banques n’ont pas forcément la même vision de ce qu’est un profil idéal. Certaines privilégient ainsi les profils de jeunes cadres du privé, tandis que d’autres déroulent le tapis rouge pour les titulaires de la fonction publique. Cela ne signifie pas pour autant qu’elles refusent les dossiers qui ne correspondent pas à leur profil idéal, seulement qu’elles proposent des taux plus intéressants aux clients qui remplissent leurs critères. Pour obtenir le meilleur taux, vous devez donc vous adresser à la banque qui correspond le plus à votre profil ! 

Pour vous aider à trouver la banque qui correspond à votre profil, vous pouvez consulter ce tableau récapitulatif :

BanqueProfil valorisé
BNPBons revenus avec apport, senior
Banque PopulaireProfessions libérales, titulaires de la fonction publique
BredProfessions libérales, titulaires de la fonction publique
Caisse d’EpargnePas de profil particulier
Crédit AgricoleJeunes avec possibilité d’évolution
Crédit du NordCadres du privé ou titulaires de la fonction publique
INGJeunes et hauts revenus
LCLJeunes avec possibilité d’évolution
Société GénéraleFonctionnaires et CSP +, senior

Votre apport

Après votre profil, la banque accorde une grande importance à votre apport personnel. S’il doit être au moins de 10 % de la valeur du bien afin de couvrir les frais de notaire et de garantie, les banques apprécient grandement un apport supérieur ! Cela montre que vous êtes capable d’épargner, ce qui donne une très bonne impression. Les banques ont donc tendance à valoriser ce type de dossier en proposant un taux particulièrement attractif.

Les autres critères pour choisir la bonne offre de crédit

Nous l’avons vu, le taux de crédit proposé par une banque est à l’image de la confiance qu’elle accorde à l’emprunteur. Il faut cependant prendre en compte d’autres éléments pour bien choisir son crédit.

Les frais de dossier

Le montant des frais de dossier sont pris en compte dans le calcul du taux de votre crédit. C’est pourquoi il est intéressant de connaître les frais de dossiers moyens des différentes banques pour faire le bon choix ! 

BanqueFrais de dossier
BNP500 €
Banque PopulaireEntre 500 et 1 200 €
BredEntre 500 et 1 000 €
Caisse d’EpargneEntre 350 et 1 000 €
Crédit AgricoleEntre 350 et 600 €
Crédit du Nord600 €
INGEntre 0 et 750 €
LCLEntre 700 et 1 500 €
Société GénéraleEntre 900 et 975 €

Sachez également que les frais de dossier peuvent être négociés directement avec votre banquier, l’idéal étant tout de même de faire appel à un courtier immobilier pour négocier votre crédit.

Les conditions d’emprunt

Plus que le meilleur taux, vous devez trouver le meilleur crédit ! Cela implique donc de choisir une offre qui vous offre les conditions d’emprunt idéales pour votre profil et votre projet. Transférabilité, modulation ou report d’échéance… Vous avez le choix entre différentes possibilités pour adapter votre crédit à votre vie !

La transférabilité, par exemple, vous permet d’utiliser le prêt d’un premier achat immobilier pour un nouvel achat, sans avoir à rembourser le crédit initial.

La modulation d’échéance, elle, vous permet de revoir le montant de vos échéances à la hausse ou à la baisse si vos revenus viennent à être modifiés.

Le report d’échéance, comme son nom l’indique, permet de reporter une ou plusieurs échéances à plus tard en cas de coup dur. 

Le remboursement anticipé

S’il est tout à fait possible de procéder à un remboursement anticipé de son crédit immobilier, cela a un coût ! Les indemnités de remboursement anticipé (IRA) sont encadrées par la loi : elles ne peuvent pas dépasser 6 mois d’intérêt à une hauteur maximum de 3 % du capital restant dû. Ainsi, les personnes qui savent déjà qu’elles vont revendre leur bien ou pouvoir rembourser leur crédit à l’avance ont tout intérêt à négocier dès la demande de prêt la suppression des IRA. Oui, mais toutes les banques ne l’accordent pas ! C’est donc un élément important à prendre en compte dans le choix de votre crédit immobilier.

Catégories: Non classé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s