Taux négatif pour l’Etat, avantage positif pour les ménages?

Les taux d’intérêt auxquels s’endette l’Etat n’ont cessé de diminuer en 2019 pour atteindre un niveau historiquement bas. En effet, le taux d’emprunt à 10 ans de l’Etat est proche de zéro et reste à un niveau bien inférieur que celui de 2018. Celui-ci est même devenu négatif durant un court instant. Mais quelles en sont les conséquences ? Il s’avère qu’un taux négatif est une bonne nouvelle pour les emprunteurs dont le coût du crédit est moins élevé, mais un inconvénient pour les épargnants qui voient leur rendement diminuer.

Taux négatif: ce qu’il s’est passé

Les taux d’intérêt auxquels s’endette l’Etat sont en baisse constante depuis plusieurs années. La principale raison est l’incertitude qui pèse en ce moment même sur l’économie mondiale. De plus, la Banque Centrale souhaite rendre le crédit plus attractif en baissant ses taux directeurs et ainsi stimuler la croissance. Les dirigeants de la Banque Centrale Européenne ont fait savoir qu’ils allaient prolonger cette politique expansionniste afin de soutenir l’économie. Résultats ? Fin Juin, le taux d’intérêt à 10 ans pour l’Etat est autour de 0,025 %. Ce dernier est rapidement passé en négatif pendant un court instant pour atteindre les -0,002%. Aujourd’hui, le taux d’emprunt est remonté au-dessus de zéro mais reste néanmoins à un niveau bien inférieur à celui de 2018.

Une bonne nouvelle pour les emprunteurs

Pour les comptes publics, un taux d’emprunt aussi bas est une aubaine. En effet, des taux bas signifie des charges d’intérêts moins importantes et un allègement de la dette publique. Pour les ménages qui empruntent, c’est également une bonne nouvelle. Les taux auxquelles empruntent l’Etat sont une référence à la fixation des taux des crédits aux particuliers. Plus les taux souverains sont bas, plus les taux d’intérêt proposées par les banques sont faibles. Ainsi, lorsque les taux d’intérêt bancaires sont peu élevés, les ménages, mais aussi les entreprises peuvent s’endetter à moindre frais. Attention toutefois, les banques n’iront pas jusqu’à prêter à des taux négatifs, elles n’y sont pas autorisées en France, mais elles proposent actuellement des taux avantageux : par exemple, pour un crédit de 34 000 euros sur 12 mois pour une voiture d’occasion, il est possible de souscrire un prêt personnel à partir d’un taux de 0,9 %.

Un constat différent pour les épargnants.

Pour les épargnants, c’est une autre histoire. En effet, de faibles taux d’intérêts représentent plutôt une taxe puisque ceux-ci reçoivent une rémunération de leurs placements plus faible. Par exemple, le rendement de l’assurance-vie baisse de plus en plus, c’est en partie une mauvaise nouvelle pour la France étant donné que cette épargne y est la plus plébiscitée, avec un encours de plus de 1700 milliards d’euros. Toutefois, le livret A étant règlementé, son taux ne descendra pas en dessous de 0,75% jusqu’au 1er Janvier 2020 et la nouvelle règlementation qui sera mise en place à cette date prévoira un taux plancher à 0,5%, les détenteurs d’un livret A n’ont donc rien à craindre.

Les épargnants qui recherchent un placement plus rentable pourront par ailleurs contrer cette baisse en investissant dans l’immobilier, vu le faible coût de l’emprunt.

Vous souhaitez souscrire un crédit à la consommation ? Pour profiter des taux les plus avantageux, rendez-vous sur le comparateur de crédits de CheckmonCrédit. !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s