Découvrez les 6 différences entre un crédit renouvelable et un prêt personnel

Le crédit renouvelable et le prêt personnel font tous les 2 partie de la famille des crédits à la consommation. Certes, qu’il s’agisse d’un crédit renouvelable ou d’un prêt personnel, le principe de base est celui d’un emprunt que l’on rembourse et sur lequel on verse des intérêts… Mais si vous deviez choisir entre les 2, il est important d’aller plus loi dans la compréhension de ces crédits. Découvrez les 6 différences entre le crédit renouvelable et le prêt personnel !

#1 : le principe de fonctionnement !

La différence est de taille mais c’est tout le principe de fonctionnement de ces 2 produits qui diffère. Si le prêt personnel est un crédit au fond assez classique, le crédit renouvelable lui fonctionne de manière assez particulière !

Revenons d’abord sur le principe de fonctionnement du prêt personnel

Lorsque vous obtenez un prêt personnel de 4.000€, cette somme est versée sur votre compte et vous l’utilisez pour réaliser le projet souhaité. Vous devrez rembourser ce prêt personnel jusqu’à son terme et chaque mensualité remboursée comportera une part d’intérêts.

Une fois que vous avez réglé le nombre de mensualités convenues, le crédit est terminé et vous êtes libre de tout engagement.

C’est un fonctionnement relativement classique que l’on retrouve par exemple dans le cas d’un emprunt immobilier.

Le fonctionnement du crédit renouvelable est plus complexe

Il en va différemment du crédit renouvelable. Lorsque vous obtenez un crédit renouvelable de 4.000€, cette somme n’est pas nécessairement versée sur votre compte courant.

En revanche, cette somme est disponible en cas de besoin et il est possible de demander un virement vers votre compte courant. On appelle cela une « utilisation » du crédit renouvelable. Cette utilisation n’est pas obligatoirement de 4.000€ : l’emprunteur peut utiliser la somme qu’il souhaite dans la limite du montant disponible de son crédit renouvelable (4.000€ dans notre exemple).

Attention, on parle souvent de réserve d’argent ou de somme d’argent disponible, mais il ne faut pas oublier que c’est un crédit ! 2 possibilités donc pour le crédit renouvelable :

  • soit il est là mais on ne l’utilise pas et dans ce cas il n’y a pas de mensualité à rembourser, ni d’intérêts à régler
  • soit on l’utilise en partie ou en totalité (c’est à dire l’intégralité du montant disponible autorisé) et dans ce cas on doit rembourser des mensualités qui comporteront une part d’intérêts

Ce n’est pas fini : lorsque vous remboursez des mensualités de crédit renouvelable, une partie du montant des mensualités vient reconstituer le montant disponible du crédit renouvelable… C’est justement pour cela que l’on parle de crédit renouvelable, ou reconstituable… c’est parce qu’il se reconstitue au fur et à mesure des remboursements.

Prenons un exemple pour mieux comprendre : si vous utilisez la totalité du disponible, à savoir 4.000€ et que vous le remboursez sur 60 mois avec des mensualités de 96€ chaque mois :

  • Entre le moment où vous réalisez le virement des 4.000€ sur votre compte et le moment où la 1ère mensualité de 96€ est prélevée, le disponible de votre crédit renouvelable est nul… normal, dans cet exemple on a tout utilisé.
  • Après le prélèvement sur votre compte bancaire de la 1ère mensualité de 96€, votre disponible se reconstitue un peu. La mensualité sert à la fois à régler les intérêts et à reconstituer le disponible et dans ce cas, 40,30€ iront au règlement des intérêts (au taux d’usure en vigueur en janvier 2018) et 55,70€ iront reconstituer le montant disponible, c’est à dire rembourser une partie du montant emprunté initialement…
  • La seconde mensualité de 96€ reconstituera un peu plus le montant disponible car le poids des intérêts diminue à mesure que l’on rembourse (ceci étant vrai pour tous les crédits). Sur les 96€ versés, 39,70€ iront au règlement des intérêts et 56,30€ iront reconstituer le disponible. A l’issue du prélèvement de la seconde mensualité le montant disponible passe donc à 112€…
  • Et ainsi de suite… chaque mensualité reconstituant le disponible un peu plus que la précédente…

Il est important de noter que dit autrement, « reconstituer le disponible » signifie rembourser le capital emprunté, sachant que l’organisme financier remet immédiatement à la disposition du titulaire du crédit renouvelable ce capital qu’il vient de rembourser.

Attention donc car si le crédit renouvelable, une fois ouvert, permet d’emprunter rapidement en cas d’urgence sans avoir à réaliser un nouvelle demande de crédit (et donc sans avoir à patienter le temps de l’étude du dossier et de l’expiration des délais légaux), son mécanisme permet aux consommateurs mal informés ou traversant des moments difficiles de s’engluer dans un endettement dont il peut être difficile de sortir.

Tout est clair pour le principe de fonctionnement ? Passons maintenant aux autres différences.

#2 : Le taux du crédit renouvelable n’est pas fixe !

Contrairement à ses cousins de la famille du crédit à la consommation, notamment le prêt personnel, le crédit renouvelable propose un taux révisable.

Révisable ? Cela signifie que le taux du crédit renouvelable peut évoluer à la hausse ou à la baisse en fonction de la politique tarifaire du prêteur (la banque ou l’organisme financier qui gère le crédit renouvelable) mais également (et surtout) en fonction des taux d’usure publiés par la Banque de France.

Explications…

Ce n’est pas un secret, les taux du crédit renouvelable sont élevés et se situent en règle générale à quelques encablures du niveau maximum permis par la loi, c’est à dire l’usure justement. Par exemple, pour le 1er trimestre 2018, le plafond de l’usure sur les crédits renouvelables est le suivant :

  • 20,88% pour les prêts d’un montant inférieur ou égal à 3.000 euros
  • 12,87% pour les prêts d’un montant supérieur à 3.000 euros et inférieur ou égal à 6.000 euros
  • 5,85% pour les prêts d’un montant supérieur à 6.000€

Chaque trimestre le taux de l’usure varie en fonction d’un calcul fait par la Banque de France. Dans ces conditions, de nombreux établissements financiers font également varier le taux de leurs crédits renouvelables afin de coller à l’usure.

L’usure décrite ci-dessus s’applique également aux prêts personnels mais on notera que les taux des prêts personnels sont presque toujours plus faibles que leur plafond légal qu’est l’usure alors que les taux des crédits renouvelables ont tendance à coller à ce plafond… Pourquoi ?

Tout d’abord, il y a une vraie concurrence par les prix en matière de prêts personnels et les comparateurs en ligne permettent de comparer les offres des différents acteurs, ce qui n’est pas le cas pour les crédits renouvelables.

Ensuite, les crédits renouvelables sont plus risqués, compte tenu de leur principe de fonctionnement décrit ci-dessus. Les organismes prêteurs fixent donc des taux plus élevés afin de compenser le coût du risque.

Enfin, lorsqu’un crédit renouvelable est ouvert, la banque ou l’organisme financier ne maîtrise pas la durée de vie de ce nouveau contrat… Or dans la durée, la banque ou l’organisme financier ne maîtrise pas l’évolution de son propre coût de financement (le taux auquel elle emprunte l’argent sur les marchés)… difficile dans ces conditions de « fixer » ad vitam les taux des crédits renouvelables.

Justement… parlons en de la durée de vie des crédits renouvelables…

#3 : La durée de remboursement n’est pas déterminée à l’avance

Un crédit normalement c’est simple : on emprunte, on rembourse les mensualités jusqu’à la dernière et on n’est plus endetté… Eh bien ce n’est pas tout à fait le cas avec un crédit renouvelable. Enfin presque.

Il y a 2 éléments à prendre en compte pour bien comprendre la durée d’un crédit renouvelable : tout d’abord la durée du contrat puis la durée des remboursements… Vous allez comprendre :

  • La durée d’un contrat de crédit renouvelable est de 12 mois c’est à dire que sans utilisation du crédit sur une période de 12 mois consécutifs le contrat n’est pas renouvelé. Les contrats de crédit renouvelable ne sont pas renouvelés tacitement, il faut l’accord express de l’emprunteur.
  • En revanche, en cas d’utilisation, le contrat court jusqu’au remboursement du montant dû et demeure valable jusqu’à 12 mois après le remboursement de la dernière mensualité.
  • La durée de remboursement peut également varier car l’emprunteur peut rembourser au rythme qu’il souhaite dans la limite de 36 mois maximum pour un montant dû inférieur ou égal à 3.000€ et jusqu’à 60 mois maximum pour un montant dû supérieur à 3.000€.

Dans ces conditions, la durée de vie d’un crédit renouvelable dépend largement des utilisations qui en sont faites et de la vitesse de leur remboursement.

 

#4 : Le montant à devoir peut évoluer à la hausse !

Là encore, c’est très lié au mécanisme de fonctionnement du crédit renouvelable. Avec un crédit classique, chaque mois vous remboursez les mensualités et le montant que vous devez à l’organisme financier ou à la banque diminue. Avec un crédit renouvelable, le montant que vous devez dépend de vos utilisations !

Si vous devez 800€ et que vous réalisez une nouvelle utilisation de 1.000€, le montant total dû passe à 1.800€ et dans ce cas, il est possible que votre mensualité évolue à la hausse pour respecter les durées maximum de remboursement… C’est justement la 5ème différence entre le crédit renouvelable et le prêt personnel.

 

#5 : La mensualité peut évoluer dans le temps

Lorsque vous utilisez tout ou partie de votre crédit renouvelable, c’est généralement vous qui définissez la mensualité que vous souhaitez rembourser. Au minimum, celle-ci devra permettre de rembourser le montant dû dans le délai maximum légal c’est à dire 36 mois pour un montant dû inférieur ou égal à 3.000€ et 60 mois au delà.

Imaginons que vous utilisiez 800€ sur votre crédit renouvelable de 4.000€. Vous pouvez décider de le rembourser à hauteur de 50€ par mois, ce qui permettrait de le rembourser en 19 mois.

Admettons que 2 mois plus tard vous ayez de nouveau besoin d’utiliser votre crédit renouvelable, cette fois-ci pour un montant de 1.000€ supplémentaires. Le montant total dû serait alors de 1.720€ (en tenant compte des 2 mensualités de 50€ que vous avez déjà versées). Dans ces conditions la mensualité de 50€ ne serait plus valable car elle ne permet pas de rembourser le montant dû dans la limite des 36 mois maximum définis par la loi. La mensualité est donc réajustée à la hausse et passera de 50€ à 63€.

Les utilisations du crédit renouvelable expliquent donc que la mensualité remboursée puisse évoluer dans le temps mais ce n’est pas la seule raison !

Rappelez-vous, le taux du crédit renouvelable est révisable. En conséquence, s’il est révisé à la hausse, les mensualités peuvent dans certains cas être également revues à la hausse afin de garantir un remboursement dans le délai imparti par la loi.

 

#6 : Il peut être associé à une carte de crédit

Fin du jeu des différences avec un élément moins technique cette fois-ci : le crédit renouvelable peut être associé à une carte de crédit. Pour le dire autrement, toutes les cartes de crédit sont associées à un crédit renouvelable.

C’est le seul type de crédit qui peut être associé à un moyen de paiement, sachant que ce moyen de paiement permet de réaliser des règlements de plusieurs façons différentes :

  • à crédit (c’est à dire en utilisant le crédit renouvelable),
  • au comptant (c’est à dire que le montant d’un règlement comptant sera débité en une seule fois sur votre compte courant, un peu comme pour une carte bancaire à débit différé fin de mois),
  • ou avec des facilités de paiement.

 

Sachez que vous trouverez toujours des alternatives de type « prêt personnel » à une offre de crédit renouvelable. D’ailleurs, de nombreux établissements commencent à privilégier les prêts personnels y compris pour les petits montants (jusqu’à 5.000€) qui étaient traditionnellement dévolus au crédit renouvelable. C’est avantageux pour les consommateurs car les taux sont généralement plus faibles sur les prêts personnels ! Quoi qu’il en soit, le maître mot reste de comparer les taux des crédits à la consommation !

A bientôt !

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s